Mer blanche - Roy Jacobsen

Jeudi 7 mars, ce sera la sortie de Mer blanche, le magnifique roman de Roy Jacobsen. Roman que j’ai traduit du norvégien et édité chez Gallimard.
C’est la suite des Invisibles, et l’on y retrouve Ingrid Barrøy en novembre 1944, dans la Norvège occupée. Ingrid a quitté l’île où elle vivait seule, pour être ouvrière à l’usine de poissons sur le continent. Un travail abrutissant, plus de douze heures par jour, avec quelques heures de sommeil dans un grenier. Un jour, elle n’y tient plus et retourne sur son île de Barrøy. Elle a trente-cinq ans et se retrouve à nouveau seule sur ce petit bout de terre. Et c’est la grande Histoire qui vient s’échouer sur les rives de Barrøy, cette île qui semblait être hors du temps, et seulement soumise la mer, au temps et aux éléments.

Avec cette poésie qui n’est qu’à lui, Roy Jacobsen donne vie à des personnage qui luttent pour survivre, et qui restent debout, sans jamais renier leur dignité et la solidarité humaine.

***

Petit détail éditorial: la jaquette comprend désormais une présentation du traducteur. Ce sera désormais la règle pour la collection Du Monde Entier chez Gallimard et un moyen concret de rendre plus visibles ces traductrices et traducteurs qui œuvrent souvent dans l’ombre, mais sans qui les auteurs étrangers n’auraient pas de voix.